☆ Chronique « Tu as promis que tu vivrais pour moi » de Carène Ponte ☆

Molly pense vivre une vie parfaite avec Germain, son chéri carrément plan plan. 

Marie, sa meilleure amie, sait qu’ils ne sont pas faits l’un pour l’autre. Mais ce qu’elle sait aussi, c’est qu’elle va mourir. Avant de partir, elle décide de rédiger des lettres à l’attention de Molly. Mais surtout, elle lui fait promettre de vivre pour elle deux.  

Le drame se produit, Marie succombe à la maladie. 

Quelques jours plus tard, Molly découvre le courrier que lui a adressé son amie disparue. Pour chaque mois, une lettre, un défi. Molly comprend alors que la promesse qu’elle a faite à sa soeur de coeur sur son lit d’hôpital risque de changer sa vie à tout jamais. 

« Qui te dit que j’ai envie de faire mon deuil, hein ? Faire son deuil, c’est comme oublier. Et moi je n’ai pas envie d’oublier. Je n’ai pas envie de ne plus penser à elle. »

☆ . ☆ . ☆

Mon avis :

Mon sentiment après avoir lui ce roman ? JE ME SENS BIEN ! 

Merci Carène parce que grâce à toi, je me rappelle à quel point lire peut donner du plaisir. Bien que le point de départ de cette histoire soit la mort, le livre traduit une furieuse envie de vivre. 

Le rythme est bon du début à la fin. L’ennui ? Je ne l’ai pas vue celle-là. Pas de longueur, un vrai plaisir pour le coeur. 

Une romance feel good comme je les aime.  

☆☆☆☆☆ /5 – Attention Carène, je vais acheter toute ta biblio ! Toi et moi, on va devenir des super copines ♡

☆ . ☆ . ☆

Infos maison d’édition

Auteur : Carène PONTE  // Editeur d’origine : Michel Lafon // Rééditeur : Pocket

Genre : Romance feel good // Parution : Mai 2017 // Nombre de pages : 216 pages

Quatrième de couverture :  « Et si on prenait le risque d’être heureux ?

Quand on a trente ans, on n’est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte.

Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est gentil.

Lorsque Molly reçoit quelques jours après l’enterrement un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie, elle comprend que son engagement va l’entraîner bien plus loin que ce qu’elle imaginait…

Un roman pétillant sur l’amitié et le pouvoir de changer sa vie »

Une réflexion au sujet de « ☆ Chronique « Tu as promis que tu vivrais pour moi » de Carène Ponte ☆ »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s