☆ Chronique « Un assassin parmi nous » de Shari Lapena ☆

Ici pas de Colonel Moutarde, mais un père et son fils dirigeant un hôtel de charme perdu au milieu de la forêt. 

Pour un week-end, ils accueillent un jeune couple plutôt indiscret, de futurs époux plein au as, un mari et sa femme au bord du divorce, une écrivaine en quête de quiétude, un avocat pénaliste au passé lourd, ainsi que des amies aux âmes traumatisées. Tous veulent fuir l’effervescence new-yorkaise et profiter de la nature le temps de quelques jours. 

Mais à l’extérieur une tempête fait rage et des bourrasques de neige menacent de plonger l’édifice dans le noir. Impossible de quitter leurs chambres, ils se retrouvent coincés dans ce palace campagnard dépourvu de réseau téléphonique et d’internet. 

Petit à petit, les clients se retrouvent dans le grand salon espérant une accalmie qui ne viendra pas. Les heures s’écoulent et amènent doucement la soirée. Réunis autour du dîner, certains se rapprochent, d’autres médisent et se méfient. Puis vient la nuit. 

Au petit matin, alors que l’hôtel et ses occupants se réveillent doucement, un terrible cri retentit dans les couloirs. L’un d’eux est retrouvé mort au pied des escaliers. Très vite, la piste de l’accident est écartée. Enfin, quand le second décès arrive, plus de doute, il s’agit bien de meurtres : un assassin rôde parmi eux. 

« James a terminé de frotter la poêle et la fait sécher sur l’égouttoir. Il est impatient que le courant revienne. Son fichu lave-vaisselle lui fait cruellement défaut. Comme il voudrait que la police arrive et emporte le cadavre loin d’ici. C’est inimaginable de devoir prendre soin d’une douzaine de personnes sans électricité, et avec un mort en plus, étalé aux yeux de tous aux pieds du grand escalier de son hôtel adoré. Et le pire; c’est qu’il ne peut rien y faire ! »

☆ . ☆ . ☆

Mon avis :

Au terme des 100 premières pages, j’étais un peu dubitative. Bien que je parcourais l’ouvrage depuis un moment, l’histoire ne démarrait toujours pas. Le début me semblait long et j’avais hâte d’entrer dans le vif du sujet. J’ai hésité à mettre ce roman de côté pour en attaquer un autre. Mais j’ai tenu bon et ça a payé.

Une fois l’intrigue lancée, impossible de sortir la tête du guidon. En même temps, cette graaaaaaannnnnnde introduction était sûrement nécessaire afin d’appréhender les 12 personnages qui composent cette histoire – rien que ça !

Jusqu’à la fin – et quel final – Shari Lapena nous mène en bateau avec habilité. Rapidement, on comprend que le tueur peut être n’importe lequel d’entre eux. Ceux que nous jugeons innocents nous induisent en erreur, et ceux qui nous paraissent suspects meurent les uns après les autres. Un vrai casse-tête chinois.

Quant au huit-clos, mal supporté dans l’ensemble, il ne fait que renforcer la paranoïa générale qui s’est progressivement installée.

On se sentirait presque coupable de prendre du plaisir face à tant de perversité.

Alors sortez les pop-corns et installez vous confortablement, c’est l’heure de se délecter devant ce joyeux bordel. 

☆☆☆☆ /5 – Un roman jouissif.

☆ . ☆ . ☆

Infos maison d’édition

Auteur : Shari LAPENA // Editeur d’origine : Presses de la cité // Rééditeur : Pocket

Genre : Thriller – Suspense // Parution : Mai 2020 // Nombre de pages : 352 pages

Quatrième de couverture :  « Un hôtel de charme perdu en pleine forêt. Quelques couples d’amoureux et voyageurs solitaires, venus pour oublier la frénésie citadine, sont coupés du monde par la tempête de neige qui fait rage.

Leur week-end de détente tourne au huis clos meurtrier quand Dana, jeune femme en pleine escapade romantique avec son fiancé, est retrouvée morte. Lorsque, quelques heures plus tard, un autre cadavre est découvert, le doute n’est plus permis : un assassin sévit… et c’est l’un d’entre eux. »

2 réflexions au sujet de « ☆ Chronique « Un assassin parmi nous » de Shari Lapena ☆ »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s